Tramway à Saint Médard en jalles, la fin d’une hibernation politique, le réveil sur un printemps électoral.

Publié le par Tram en Jalles association

 

Un tramway sur pneu jusqu’aux boulevards, un bus pour le centre ville :

Monsieur LAMAISON  proposait la prolongation du tramway par la piste cyclable depuis Cantinolles en mai 2009, puis l’extension depuis Mérignac avec  exigence de traversée de la rocade au Haillan  (voir les documents de concertation sur la ligne D de 2009), en juin dernier il vote comme M Juppé d’ailleurs l’engagement des études pour le Bus à Haut Niveau de Services. Et aujourd’hui soutenu par Mr Feltesse il nous ressert  «  le tramway sur pneu » un vrai/ faux tramway !!! .  Solution abordée mais refusée durant la concertation sur la ligne D de 2009, elle  nous est présentée aujourd’hui  comme révolutionnaire alors que cet équipement  existe à Clermont Ferrand  (exemple présenté par Mr Lamaison) depuis 2006 !!!

Équipement  dit « propriétaire » car réalisé par une seule entreprise : ni évolution ni concurrence possible contrairement à ce qui est annoncé. Il est aussi plus coûteux que le tramway classique en fonctionnement (usure rapide des  pneus, orniérage des bandes roulement, consommation électrique supérieure au tramway classique) aussi cher en investissement (comme en témoigne le coût de réalisation du T5 à Paris, exemple choisi par Mr Lamaison)  ce qui le rend au final d’un rapport qualité prix dans le temps  bien supérieur à celui du tramway sur rail.

D’autre part à l’intérieur des boulevards, devant l’impossibilité de réaliser des couloirs dédiés sauf à condamner la circulation  dans certaines rues, il circulera en mode véhicule normal  comme le bus actuel et donc « envolé » le projet de gain de 10 minutes comme annoncé par rapport à la situation actuelle.. Enfin pour  terminer, sa capacité étant moindre que celle du tramway,  la traversée des boulevards (Mr Lamaison prévoit une rame toutes les 5 minutes en période de pointe) provoquera d’énormes difficultés de circulation sauf à réaliser un passage indépendant (surélevé ou enterré)  et alors s’envoleront les coûts de réalisation.

 

Au diable le temps de parcours pourvu que l’on ait une liaison :

Après avoir soutenu une liaison directe par  tramway depuis Bordeaux, Mr Mangon  s’est rangé à l’avis de Monsieur Juppé  qui refuse ce projet depuis  le centre de Bordeaux via  la rue Capdeville considérant son  insuffisante largeur. Il propose un allongement depuis la rocade (sortie 9, terminus prochain de la ligne A), par un tramway  sur une seule voie.

Solution  générant un  temps de parcourt depuis le centre de Saint Médard si long (bien plus d’une heure) que son intérêt est quasiment  nul. Cette  proposition a lancé le débat mais son rapport qualité prix en ces temps difficiles est  inacceptable. 

 

Un tram train hors des centres villes :

Enfin pour couronner le tout, la liste « Front de Gauche » propose un « tram-train » depuis Cantinolles à Eysines (futur terminus du tram D) passant par D 215, loin du centre de Saint Médard  et allant jusqu’à Lacanau. Que penser d’une telle solution qui n’est pas efficace pour la desserte du Centre ville de Saint Médard.

  

C’est à nouveau une  proposition au rapport qualité prix inacceptable par sa durée de trajet entre autres!!!!

Les élections municipales approchent, les promesses fleurissent, mais l’intérêt des habitants de Saint Médard, du Haillan ou de Caudéran n’est nullement pris en compte.

 

Messieurs les élus il serait temps de vous mettre autour de la table et de réfléchir sérieusement au devenir  de la desserte de Saint Médard  qui mérite mieux que  des mauvaises promesses électorales  inacceptables.

 

Pourquoi tout simplement  ne pas en revenir à la solution initiale que vous avez voté à l’unanimité  à la Communauté urbaine les 27 avril 2007 et 22  février 2008   :

            -Un tronçon commun du centre de Bordeaux par la rue Fondaudège aux boulevards

            -une fourche vers Eysines par le Bouscat déjà programmée,

            -Une future fourche par Caudéran vers Saint Médard

 

 Ainsi vous ne pouvez qu’être  tous d’accord et les sommes que vous prévoyez chacun dans  votre coin  permettront une première tranche approchant sûrement l’entrée de saint Médard  depuis les boulevards !

 Dans le cas, pour ces élections municipales  de la poursuite de cette piètre bataille, la mobilisation citoyenne sera vous rappeler à la raison !!!

 

Commenter cet article