LE FEUILLETON CONTINU

Publié le par Tram en Jalles association

 

Oui pour une desserte directe en Tram de St Médard

Non, à un BHNS « Dégradé » à moindre cout

 

Le débat pour la desserte du cadran Bordeaux /St Médard en Jalles est relancé depuis les dernières déclarations de Mr le  Maire de Saint Médard et des décisions récentes de la CUB. En effet la municipalité  relayée par la CUB propose

- de réaliser une étude de faisabilité portant sur l’extension de la future ligne D de son terminus Eysines Cantinoles  vers  Saint Médard en Jalles en utilisant la piste cyclable actuelle (ancienne voie ferré).

-de créer un BHNS sur la voie directe Saint Médard/ Bordeaux

Ces projets démontrent l’indispensable  nécessité d’une desserte rapide et efficace de la ville de Saint Médard par contre elle s’oppose à des arguments de bon sens :

POUR L’EXTENSION DE LA LIGNE D IL S’AGIT DE :

Prévoir une extension qui oublie l’ensemble des quartiers, zone commerciale est une erreur de tracé.

Oublier de desservir la zone Caudéran, le Haillan puis St Médard nous apparait une méconnaissance des flux de mobilité.

Ne pas prendre en compte la saturation de la liane 3 dans cette étude est une erreur.

traverser des zones plutôt de loisirs et de détente va à l’encontre des projets liés aux aménagements urbains tels que développés de nos jours.

Enfin  traverser la zone des sources, zone verte protégée où l’on puise une grande partie de l’eau de la CUB nous apparait prendre un risque inutile.

POUR LA LIGNE BHNS la proposition n’est pas acceptable car :

- Elle sera inadaptée pour améliorer sensiblement la desserte actuelle de la liane 3.

- D’un cout estimée à 75M€, très loin du cout normal pour une telle réalisation (plus de 150M€)  elle ne deviendra qu’une liane améliorée.

- Il n’y aura que peu ou pas de couloirs réservés et sera sur plusieurs km intégré dans la circulation automobile.

- Peu de gain de temps.

- Pas d’aménagements possibles et conséquents  pour améliorer la traversée des boulevards

- D’un fort impact sur l’environnement (diesel)

Lors de sa réunion publique du 17 septembre dernier en présence de nombreuses personnes, l’association « Tram en Jalles » a exposé les divers projets et propose aux élus la contribution suivante :

Au regard de plan de circulation urbain qui prévoit un tracé direct pour desservir le sud du cadran ouest de la CUB, nous vous demandons de réaliser une étude de faisabilité d’une ligne directe de Bordeaux vers St Médard en jalles. Cette étude peut s’appuyer sur la concertation passée(2009) en y introduisant la réalisation d’un tracé soit en double voies soit en voie unique ou en panachant ces deux possibilités. L’exemple récent  de Valenciennes qui exploite une ligne de ce type sur 15km doit être regardé de prés.

Pour retrouver le centre de la métropole, il peut être examiné plusieurs hypothèses : soit une ligne directe sur le tracé de la liane 3 pour retrouver une interconnexion vers Mériadeck, soit une fourche sur la ligne D de  la barrière du Médoc vers la barrière St Médard pour retrouver le tracé de la liane 3.

Un tracé direct regroupe bon nombre d’avantages :

 tout d’abord sur les flux  de circulation des habitants (notamment les étudiants), en prenant en compte le réel problème de saturation de la liane 3.

De ne pas laisser pour compte les habitants de Caudéran, Le Haillan, Eysines.

D’être le plus rapide pour le déplacement et donc le plus efficace pour les riverains.

De rester sur une homogénéité du mode de transport, tram sur rail, permettant  de mutualiser les coûts  d’exploitation et d’échelle.

De plus cette étude est à prévoir dans le cadre d’un investissement longue durée (50 ans).

 

ASSOCIATION TRAM EN JALLES.  Blog : tramenjalles.over-blog.com                                                 

Commenter cet article