LE FINANCEMENT DU TRAMWAY LIGNE D

Publié le par Tram en Jalles association

                         

POURQUOI LE CORRIDOR NORD EST INCONTOURNABLE À CE JOUR ?

Pour obtenir les financements la CUB a déposé un dossier  avec extensions de lignes et création de la ligne D  respectant  les clauses de l’appel à projet lancé par l’Etat sur les bases du « Grenelle de l’Environnement ». Résumées dans la circulaire de l’appel à projets diffusée en novembre 2008 qui précisait les critères d’éligibilité et les éléments d’appréciation des dossiers : 

q       La qualité intrinsèque des dossiers : intégration au réseau existant, qualité de service, desserte des grands équipements.

q       La durabilité du dossier : report modal, stratégie urbaine, inter modalité, bilan C02.

q       La contribution au désenclavement des quartiers du plan espoir banlieues.

q       La maturité du dossier : crédibilité d’un démarrage effectif avant fin 2011.

Le dossier élaboré début 2009 en pleine concertation devait correspondre à ces critères

C’est pour cela que le projet déposé décline clairement le couloir nord pour l’obtention du financement associé aux extensions de lignes et au tramway du Médoc dénommé « tram/train du Médoc ».

Cette proposition a été élaborée sur la base d’une délibération du 16 janvier 2009  très générale en application de celle du 27 avril 2007 qui pour la ligne D fixe un tronçon commun avec une fourche pour aller d’une part vers Cantinolle et d’autre part vers Saint Médard. Pas de couloir Sud abordé !!!

 

Le financement acquis fin avril se décline comme suit (résumé de la décision du Ministère):

 

« « Présentation du projet :

Le projet (23,4 Km) comporte plusieurs opérations qui peuvent être classées en 2 catégories :

 

1 - L'extension des trois lignes de tramway existantes : (14,4 km en voie unique ou double)

Début des travaux : 2011 mise en service prévue en octobre 2013

 

2 - L'amorce d'une quatrième ligne de tramway

Choix du mode à l'automne 2009, avec la réalisation d'une 1ère phase de 1,8 Km reliant la gare Saint-Jean, les Quinconces et la Barrière du Médoc (ligne de 10 Km à terme).La clientèle sur l'ensemble du réseau serait en 2013 de 146 M de voyages et en 2014 de 154 M de voyages, soit +69% par rapport à 2008.

Début des travaux : 2011 mise en service prévue en octobre 2013

 

L’Etat prévoit d’apporter une aide au projet de 42,6 M€, dont 8,52 M€ au titre de «Dynamique Espoir Banlieues » ».

 

En pleine concertation le corridor Nord devient donc  incontournable (pourquoi ?)

Les orientations de la délibération du 27 avril 2007 sont abandonnées !

Dans le débat même du Conseil de CUB, le corridor Nord est cité nommément, la fourche quasiment rejetée et le couloir Sud ignoré !!!!

Ainsi aujourd’hui, sur les bases de critères techniques pas toujours très convaincants, sans tenir compte des potentialités de clientèle, en contradiction avec les délibérations de référence, il faut décider du couloir Nord et rien d’autre.

 

Dans le cas contraire  tout est abandonné y compris les extensions de lignes  et les subventions  perdues !!

 

Commenter cet article