Article Sud ouest création "Tram en Jalles "

Publié le par Tram en Jalles association

SAINT-MÉDARD-EN-JALLES, TRAM EN JALLES. Une association vient de voir le jour pour réclamer une ligne directe les Quinconces-Saint-Médard dès 2015

Associés pour le tram

Le président fondateur de la nouvelle association Tram en Jalles est un personnage peu banal. Jean-Louis Moura fut durant une vingtaine d'années secrétaire général de la mairie de Saint-Médard, en a claqué la porte en 2001, est devenu directeur du Parc naturel régional des Landes de Gascogne.

C'est dire s'il connaît bien les dossiers saint-médardais, le fonctionnement de la commune, la personnalité des hommes et des femmes qui en ont la charge, mais aussi les rouages de l'administration à tous les niveaux.

On le dit « ne pas être dans les meilleurs termes avec le maire Serge Lamaison ». Jean-Louis Moura se contente d'une réponse habile : « Je suis socialiste. Je n'ai pas participé à la campagne municipale de mars 2008. Malgré des appels de candidats... »

La première association

Poil à gratter, assurément. On l'a vu actif sur le dossier d'Aquidec. Jean-Louis Moura affirme ne défendre, toujours, que l'intérêt général. Il était donc logique qu'il s'empare du dossier du tram. En créant une association, ce qui n'existait pas jusqu'alors à Saint-Médard.

Un collectif avait, certes, vu le jour et avait totalisé plus 900 signatures sur une pétition pour le tram à Saint-Médard. Tram en Jalles entend aller plus loin, en pesant sur le débat, en mobilisant les habitants, en frappant à la porte des élus locaux et communautaires, en distribuant des tracts aux habitants - un millier à ce jour - en organisant des réunions d'information, en demandant aux élus de Saint-Médard et du Haillan un débat public, en réclamant des prises de positions claires par les Conseils municipaux concernés.

Tram en Jalles milite pour une ligne D directe pour Saint-Médard dès 2015. L'argument est le suivant : « Le débat des nouvelles lignes est en cours à la CUB. Des décisions devraient être prises à l'été. Saint-Médard et le Haillan paraissent oubliées de ce débat. »

« Une heure, c'est trop long »

Jean-Louis Moura et les membres de l'association rejettent l'hypothèse d'une arrivée du tram par Mérignac, avec un franchissement de la rocade. Le maire de Saint-Médard défend, lui, cette solution depuis la campagne électorale.

Pour Serge Lamaison, un tram aux Cinq-Chemins est l'hypothèse la plus plausible parce que la plus rapide et la moins coûteuse avec son raccordement à Mérignac-Les Pins.

Une solution rejetée par le leader de l'opposition municipale, le Modem Jacques Mangon, qui réclame une arrivée directe depuis Bordeaux. Comme aujourd'hui Tram en Jalles.

« Prendre le tram aux Cinq-Chemins, via Mérignac, l'hôpital, Mériadeck, pour rejoindre le centre de Bordeaux nécessitera une heure de trajet. C'est trop long, argumente M. Moura. La meilleure solution pour un transport rapide, donc attractif, est la création de la ligne D. »

Plusieurs hypothèses coexistent pour cette ligne D. Soit en direct vers Saint-Médard avec franchissement des boulevards (par où ?), parc Bordelais, le Haillan côté équipements sportifs, Saint-Médard. Soit le Bouscat, Cantinolles-Le Taillan, avec variante par Eysines, puis un rabattement vers Saint-Médard en bordure de Saint-Aubin.

Blog : tramenjalles@gmail.com

Auteur : Hervé pons
h.pons@sudouest.co

Commenter cet article