« En piste" plus que jamais ! »

Publié le par Collectif Jalles Transports

Une partie des membres du Collectif .

Une partie des membres du Collectif .

Samedi 10 septembre des amis du collectif se sont retrouvés à partir de 9 heures sur la piste cyclable au niveau de Cantinolle. Mr Pujol (Technicien spécialiste des transports en commun : tramway, BHNS) nous a informés de nouveau sur certains aspects techniques liés à l'installation d'un tramway sur cette partie de la piste cyclable jusqu’au centre de Saint Médard en Jalles . Nous le remercions de son aide précieuse et du temps qu'il a passé pour nous apporter des éléments d’analyse concrets.

Dans une ambiance conviviale tous ont marché d'un pas décidé ou pédalé en direction de Saint-Médard... A son apogée le groupe a atteint la trentaine de marcheurs. On imagine les possibilités en nombre de participants si on appelait à une manifestation sur cet itinéraire...Des riverains nous ont rejoints en route, nous avons eu même une distribution de rafraîchissements à l'entrée de Saint-Médard en Jalles .

Une première constatation même en début de matinée un grand nombre de cyclistes utilisaient déjà la piste...

La dénomination officielle "voie verte" concernant cette piste cyclable a été récemment confirmée par M Mangon lors d'une de ses opérations promotionnelles (!) Elle implique entre autres une implantation totale de 4 mètres (3 m de piste bordée de chaque côté par 0.50 m de talus.) Ces 4 mètres s'ajouteraient aux 3 mètres (grand minimum) nécessaires au tram. Sans préjuger d'autres contraintes liées notamment aux caténaires suivant la configuration technique choisie qu'on ignore (M Pujol). La "voie verte" devrait impérativement être séparée d'un éventuel tram par une barrière de sécurité : pour respecter les critères de sécurité exigés par ce classement officiel. Cette dernière s'ajouterait au mur anti bruit préconisé par M Mangon pour "décorer" cette partie du Haillan.

Cela conduit inévitablement, si l’on veut bénéficier de sous bassement de l’ancienne voie ferrée aujourd’hui enfouie sous la piste comme plateforme du tram , à un dégagement d’au minimum 4 m d’un côté ou de l’autre de la piste actuelle.

Cette situation générera des acquisitions foncières sur certains tronçons (notamment au départ de Cantinolles) , ou bien le détournement de la piste par une autre voie (par exemple par la rue Jéhan Duperrier dans Saint Médard centre).

Conclusion : perte de la qualité « voie verte ».

Le dégagement est insuffisant de chaque coté de la future voie du Tram  (prévue sur la piste actuelle) pour une "voie verte "

Le dégagement est insuffisant de chaque coté de la future voie du Tram (prévue sur la piste actuelle) pour une "voie verte "

Tous ces aménagements conduisent en outre à l’impossibilité de traverser la piste cyclable si on désire rallier les chemins forestiers perpendiculaires (itinéraires récemment balisés par la mairie du Haillan ainsi tronqués).

On peut pour exemple difficilement imaginer que le groupe de "marcheurs nordiques" provenant de Saint-Médard croisé ce samedi, tout comme les piétons, puissent cohabiter avec les nombreux vélos, tous n'ayant plus d'espace "chemin" pour progresser dans le sens de la piste. Ne parlons pas de la cohabitation forcée avec les cavaliers sur la partie cyclable rescapée, seul espace qui serait alors disponible...

De nombreux ponts, dont un pont routier devraient être détruits et reconstruits. Les travaux d'assainissement importants faits récemment devraient être modifiés et donc refaits en fonction de l'implantation du tram.

Les promeneurs ont pu constater de visu le nombre d'arbres très près de l'implantation "tram" dont on se refuse à imaginer le tronçonnage nécessaire aux "défenseurs des voies vertes" de la municipalité saint-médardaise... L'impact sur la faune et la flore notamment seront prochainement abordés avec un spécialiste sur la question.

Des échanges entre les participants, les usagers rencontrés qui ont signé notre pétition, ont été jugés très positifs. Beaucoup de sujets intéressants, approfondis sur le terrain, pourront être exposés lors de notre prochaine assemblée générale (le 20 septembre, 20 h 30, salle Antonin-Laroque - centre Pierre Mendès-France.)

S Galès (le 10-09-2016)

Commenter cet article